Protection des données DiBiKo-DiBiDat

La clé de l'image reste chez le client

Après avoir pris la photo, les clients reçoivent une clé numérique à dix chiffres. Les employés des autorités d’enregistrement utilisent cette clé pour récupérer les images et peuvent intégrer électroniquement les images conformes à l’OACI dans le modèle de carte d’identité. Les employés ont également la possibilité de corriger l’image choisie par le client.

 

En option, les empreintes digitales et les signatures peuvent également être intégrées. Toutefois, cette intégration nécessite une vérification supplémentaire des données saisies.

 

Une fois les données récupérées et intégrées dans l’application, les fichiers d’images sont supprimés. La suppression relève de la responsabilité de l’autorité concernée.

La sécurité informatique de DIBIKO DIBIDAT est due à l’intégration dans l’infrastructure de réseau respective de la municipalité ou du bureau d’enregistrement respectif qui dépend essentiellement des mécanismes de sécurité qui y sont en place.

 

Le fabricant n’a aucune influence directe sur l’installation des mesures de sécurité des données dans le réseau municipal respectif ou dans le réseau de l’autorité concernée. Néanmoins, le concept de protection et de sécurité des données du fabricant ainsi que les recommandations du fabricant (qui font partie du mode d’emploi) fixent des exigences pour l’environnement d’exploitation.

 

– Environnement spatial

– Intégration des réseaux

– Pare-feu et protection contre les virus

– Concept d’autorisation

– exploitation forestière

– Sauvegarde des données

– les délais de suppression